Comment s'habiller pour faire du ski?

Tous les amateurs de sports d'hiver savent qu’en quelques jours à la montagne, vous pouvez être confronté à des conditions météorologiques très différentes. Le matin en regardant par la fenêtre, il est possible de voir les rayons du soleil qui éclairent les montagnes, tandis que le lendemain, une tempête de neige s’abat sur la région. Si vous regardez le temps qu'il fera pour le reste de la journée, il se peut que le temps dans l'après-midi passe de très nuageux à ensoleillé ou vice versa. Comment s’habiller pour affronter toutes ces conditions météorologiques? Pensez couches!

Afin que vous n’ayez ni trop chaud ou ni trop froid, le système à 3 couches a été développé. En suivant ce système vous pourrez affronter chaque flocon de neige, chaque rafale de vent et chaque rayon de soleil!

Le système à 3 couches

Cela semble simple, vous superposez plusieurs couches et tout devrait bien se passer. Malheureusement, ça ne marche pas comme ça. Toutes les couches ont leur propre fonction et si l'une de ces couches ne fonctionne pas comme souhaité, la fonction des autres couches ne fonctionnera pas également. Portez les bonnes couches pour ne pas avoir froid!

Couche 1: la couche de base

La première couche ou couche de base n'est pas visible (et c'est peut-être mieux!), mais a une fonction importante. Les sports d’hiver ne sont pas seulement un passe-temps agréable, mais un vrai sport ou vous pouvez beaucoup transpirer. Les vêtements thermiques absorbent l’humidité de la transpiration et la drainent vers la deuxième couche, et maintiennent vos vêtements et votre corps au sec. Si vous portez des vêtements qui ne drainent pas cette humidité, vos vêtements seront mouillés et lorsque vous serez dans le téléski ou quand vous attendez vos amis, vous risquerez d’avoir très froid!

Couche 2: la couche isolante

La deuxième couche évacue l'humidité de la transpiration de la première couche. Cette couche est également appelée couche isolante. Quand vous dévalez les pistes vous générez de la chaleur. Cette couche se porte un petit peu large autour du corps, de ce fait une couche d’air isolante se forme entre la 1ère et la 2ème cette couche. De cette façon, la chaleur générée est conservée afin que votre corps puisse être maintenu à bonne température. La 2ème couche sera soit une sous-veste, un sweat-shirt ou une polaire.

Conseil: Il s’agit de la couche que vous pouvez enlever s’il fait chaud. Si au contraire il fait très froid vous pouvez doubler cette couche.

Couche 3: la couche vent / étanches

La 3ème couche ou couche externe se compose d’un manteau de ski. C’est la pièce maîtresse de votre tenue (à condition qu’il s’accorde parfaitement avec les couleurs de votre pantalon de ski, bien sûr), cette couche offre beaucoup de protection. Un manteau de ski est étanche à l'eau et au vent et empêche la neige de pénétrer à l'intérieur. Un manteau de ski évacue également l'humidité de la transpiration qui avait déjà été éliminée par les deux première couches.

Les manteaux de ski d’aujourd’hui sont également équipés de toutes sortes de gadgets pratiques. Là où auparavant vous deviez toujours sortir votre forfait de votre poche. En y repensant, c’était en réalité beaucoup plus embêtant! Heureusement, maintenant vous avez une poche très pratique sur la manche (avant-bras), il ne vous reste donc plus qu'à passer votre bras devant le portique, cool hein! Mais également des capuches, des fermetures éclairs imperméables et des manches ou tu passes ton pouce à l’intérieur pour éviter que les manches remontes.

Conseil: Si les prévisions météorologiques sont très clémentes, vous pouvez choisir de porter un softshell au lieu d'un manteau de ski. Un softshell n'est pas 100% étanche, mais offre suffisamment de chaleur pour une journée ensoleillée.